BIPUSH

Review: The Hobbit, un voyage inattendu

par Joystikman, le 27 décembre 2012

J’ai pas trouvé plus original comme titre mais bon je vois mal comment je pourrais l’appeler autrement. Enfin bref, comme on peu s’y attendre de la part d’un geek, je suis allé voir le dernier blockbuster geek qui clôture l’année 2012 (qui aura été riche en film pour passionnés que nous sommes avec de petit film tel que The Avengers , TDKR, ou dans un autre style Prometheus). Je disais donc que je suis allé voir le dernier film de Peter Jackson, The Hobbit, préquel de la célèbre série Le Seigneur des anneaux, et adapter du conte éponyme. A l’origine, the Hobbit est un conte pour enfant (écrit avant la célèbre trilogie) cependant, dans une volonté de cohérence avec les épisodes, le film est mature tout en restant tout public. Mais vous allez me dire « c’est bien beau que ça soit mature et tout, et tout, mais de quoi ça parle ? ». Pour l’histoire, on vas faire simple, les nains, peuple respecté et réputé comme mineurs, vivaient jadis dans une forteresse creusé dans la montagne. Le truc c’est que qui dit mine dit Or, et comme tout bon roi, le roi nain (dont j’ai oublié le nom tellement ils sont impronomsable) devint avare et se mit à garder l’or qu’il trouvait. Le seul probleme, c’est que les seuls créatures qui aiment l’or plus que les hommes sont les dragons; et un jour ce qu’il devait arriver arriva, un dragon, du nom de Smaug, attaqua la forteresse et obligea les nains à fuir. Quelques années plus tard un groupe de nains mené par Thorin, écu de chêne (et pas « et cul de chêne », c’est pourrit mais ça m’a fait rire pendant tout le film) héritier du trône, décide de reprendre leur royaume au dragon. Pour cela ils s’accompagnent de Gandalf et de Bilbo Sacquet (ou Baggins en VO). Voilà en gros le point de départ de l’histoire (j’ai toujours eu du mal à raconter des histoire). Comme on peut s’y attendre le chemin qui mène à la forteresse est semé d’embuches.

Je parle beaucoup de l’histoire, mais quel est mon avis sur le film? Et bien j’ai tout simplement adoré. Tout d’abord pour ce qui est de l’histoire, j’ai passé un excellent moment car le film bien que sérieux et sombre dans l’ensemble ne manque pas d’avoir ses moment d’humour, et ce grâce au nains. Car contrairement aux épisodes précédent où l’équipe que l’on suivait était composé de différente races avec chacune leurs coutumes et devant faire bonne figure devant les autres race, ici on a une colonie de 12 nains, et autant vous dire que ce ressemble plus à la colonie de vacance qu’au cortège diplomatique. Et c’est ça qui est cool, on l’impression de passer un moment entre potes où ça pète, ça rote, ça déconne mais quand c’est la merde on arrête de se marrer et on se met à défourailler à coups de hache. Je dit pas que le film est parfait, j’ai trouvé la scène d’exposition un peu longue bien qu’intéressante. Un point fort du film, c’est qu’il ne suis pas le même schéma que la plupart des films qui consiste à faire monter la pression tout le long du film et terminer par un combat final; là des combats final on en a tout le long du film. Chaque combat est épique et quand on croit que c’est fini, et bien il y en a encore. Mais dans un film, l’histoire va de paire avec la technique. Si vous pensiez avoir vu le top du top avec Avatar, et bien attendez vous à vous prendre une grande baffe car le film est techniquement bluffant. Et cela se constate dés les première images du film avec la forteresse d’Erebor, bien qu’immense, on peut y distinguer les moindre détails. L’autre baffe, c’est Gollum. Il n’y a rien à expliquer, il est juste magnifique (si on peut dire que gollum est beau), la palette d’expression du personnage est juste est juste bluffante.

Vous aurez comprit que j’ai été véritablement charmé par ce film. Habitant dans une petite bourgade de 16 000 habitants, je l’ai seulement vu en 3d, 3d qui encore une fois ne fait que ternir l’image sans apporter de réel intérêt. J’aurais aimé le voir en 48 images/seconde pour voir si il y a une réel différence, le film étant déjà extremement fluide en 23images/seconde. Pour ma part, je n’avais pas lu le livre avant de voir le film je suis donc peut être passé à coté de certains éléments ( les nom des nains par exemple, à part Thorin, fili et kili, les autres sont impossible à apprendre) mais on comprend très bien l’histoire. Si je n’ai qu’un conseil à vous donner, c’est d’aller le voir (penser à aller au toilette avant car le film fait quand même 2h45); moi pour ma part j’attends avec impatience l’épisode suivant prévu pour l’année prochaine. N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

PS: J’ai pas parlé de la bande son mais tout comme le reste du film, elle est grandiose, il suffit de voir la bande annonce pour s’en rendre compte, en 3 notes on plonge dans l’univers de la terre du milieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *