BIPUSH

Mon avis fantastique d’Oz


par Joystikman, le 19 mars 2013

La semaine dernière, profitant de l’événement Printemps du cinéma, je suis allé voir la dernière grosse production signé Disney, à savoir Le Monde fantastique d’Oz. Le probleme avec Disney, c’est que la dernière fois qu’ils ont essayé de « remaker/suite » un « classique », ça à donné la purge qu’est Alice au Pays des Merveilles (Merci T.Burton 😀 retourne nous faire Beetlejuice ça ira mieux). On pouvait donc avoir quelques appropries sur le film, bien que le réalisateur et l’équipe soit totalement différente; mais après 2h de film on est fixé: ce film est super. C’est dit, je suis désolé mais je vais encore avoir du mal à faire preuve d’impartialité :p . En effets, bien que n’étant tout de même pas excellent et à voir absolument, ce film a le mérite d’être très rafraichissant par rapport aux blockbusters du moment. Je m’explique: aujourd’hui pour faire un blockbuster un peu sérieux et mature, il faut un scénario sombre avec des perso torturés et une colorimétrie composé de noir, gris et bleu foncé. Pour ce qui est du premier point, j’avoue apprécier, à condition que ce soit bien fait (ce qui était loin d’être le cas dans Alice au Pays des Merveilles), par contre, je commence à saturer de tout ces film gris, terne, sans aucune couleur. Et c’est là que le film de Sam Raimi (Evil Dead, Spiderman…) est particulièrement appréciable, car le scénario nous prend pas pour des con. Bien que restant tout publique et pour un publique familial, l’hsitoire est bien mené, principalement grâce à des personnages très intéressant; il y a une vrai opposition entre ceux du monde d’Oz qui sont très manichéen et le Magicien est beaucoup plus « humain » (et fait donc preuve d’égoïsme et de cupidité ). C’est dans tous les cas très bien interprété, que ce soit l’égoïsme d’Oscar par James Franco, ou la candeur de Théodora(*_*) par  Mila Kunis, les acteurs font tous ressortir le caractère spécifique à leur personnages  et ont le mérite d’être charismatique.

jamesfranco_oz_580

L’autre gros point fort du film, c’est son univers. Fini, le gris ! Le monde d’Oz est coloré, lumineux, chatoyant et ça fait du bien, même si on est parfois à la limite d’un trip sous LSD >_< . Chaque région du monde a ses propre couleurs de même pour les personnages. Par contre je ne sais pas si le rendu « flashy » des couleur est le même en 3D l’ayant vu en 2D. La dernière chose à relever est la BO, Danny Elfman(qui est entre autre à l’origine du générique des Simpson) nous livre une fois de plus une bande original qui rythme au mieux l’action et un main thème dont on se souviendra.

OZ-Poster-Teaser

Si j’ai un conseil à vous donner, c’est bien celui de voir ce film. Mais ne faite pas comme moi qui n’ai honteusement jamais vu ou lu Le magicien D’Oz. En effet, ce film est un préquel et bien qu’il n’est en aucun cas handicapant de ne pas connaitre l’histoire orignal pour apprécier le film, vous risqueriez de passer à côté de certains clin d’œil et private jokes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *