BIPUSH

Onepunch man: un coup suffit

par Joystikman, le 07 avril 2013

Aujourd’hui chose rare, je vais vous parler de manga. Je parle beaucoup de jeux vidéo, d’animé mais très peu de peu de manga, et ce principalement pour deux raisons: un, je n’en lis pas énormément et le peu que je lis reste des « classiques » bien connu (Naruto, Bleach, Bakuman, …); et la deuxième raison, c’est que je ne suis un aficionado des scantrad, non pas que le côté illégal me dérange (les éditeurs ont qu’à proposer une alternative, et rien n’empêche de payer quand le manga sort en France), c’est plus une histoire de confort, j’aime pas lire sur mon pc; mais au final, ce que je lis est déjà vieux quand il sort en France. Cependant il y a quelques semaines, suite à la lecture d’un article dans le magazine Animeland, j’ai décidé de faire une exception pour m’adonner à la lecture de Onepunch man, et j’ai bien fait car on tient là un des meilleurs shonen de ces dernières années (d’un autre côté c’est pas compliqué vu comme la concurrence est faible )

Mais Onepunch man c’est quoi ? Et bien c’est l’histoire de Saitama, un salary man qui à décidé de tout plaquer pour devenir…super héros. Il n’y a pour autant rien d’étrange dans son choix car dans son monde où les super vilains et autre savants fou son quotidiens, super héros est un choix de carrière assez courant. Le seul problème c’est que notre héros s’est tellement bien entrainé qu’il suffit d’un coup pour terrasser n’importe quel ennemies, et autant au début c’est agréable, autant au bout de 3 ans c’est un plus que blasant.

Onepunch man repose donc à la fois sur le côté absurde et loufoque des combats; c’est très drôle de voir ce héros blasé par le vie et par le fait qu’aucun adversaire ne lui résiste plus de 5min; mais aussi par le côté totalement disproportionné de la force, ce qui nous permet d’assister à des combat véritablement jouissif où les ennemies ne pensent plus qu’à fuir avant de finir explosé (littéralement).

Onepunchman

Outre l’histoire, fort plaisante, qui est écrit par un mystérieux ONE, le manga est principalement soutenu par les dessins remarquable de Yusuke Murata.(Dessinateur entre autre de Eyeshield 21 et ancien assistant du génialissime Takeshi Obata, pour ceux que ça intéresse, on peut l’observer en plein travail à cette adresse, ce qui est à la fois sympa et rageant parce que jamais je dessinerais comme lui T_T). Le dessin a cette particularité d’être très simpliste et digne d’un gag manga dans les phases comique, mais d’aussi adopter un style détaillé, dynamique et extremement Badass lors des combats (où n’importe quel scène où Saitama arrête de rire). Dans tous les cas je ne peux que vous recommander ce manga, qui a le mérite de faire passer un bon moment et dont certaines scènes ont le mérite d’être hilarante. Un peu plus d’une 20aine de chapitres sont disponible en français et le 3ème tomes viens de sortir au Japon(il est aussi prépublier sur le site Tonari no Young Jump,appartenant à la Shueisha). Pour ma part j’attends avec impatience une sortie en France et j’espère que j’aurais reussi à vous intriguer et que vous y jetterez œil. Moi je retourne regarder Psycho-Pass qui est mon coup de cœur du moment, mais c’est un autre sujet 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *