BIPUSH

Tower of heaven: une descente en enfer

par Joystikman, le 27 avril 2013

Bien que passionné de jeux vidéo, il m’arrive trop souvent de passer à côté de certaines pépites vidéoludiques; d’autant plus en ce moment où Fire Emblem Awakening prend tout mon temps. Cependant, hier, au détour d’un épisode de 3615 Usul que j’avais en retard, j’ai découvert un de ces petit jeu dont on se souvient. Le jeu en question c’est Tower of Heaven, un jeu flash. Oui vous avez bien lu, un jeu flash. Bien sur on est loin des jeux flash débiles qui on fait la force des années 2000 comme le mythique Yeti Sport, non là on est plus au croisement de Ico et Super Meat Boy  (Super Meat Boy qui est lui aussi un jeu flash à l’origine). On est donc face à un jeu de plateforme des plus simple où il suffit de rallier un point A à un point B. La particularité du gameplay c’est qu’à chaque nouveau niveau, une nouvelle règle est ajouté au jeu: ne pas toucher les murs, ne pas marcher sur les blocs dorés, ne pas marcher vers la gauches, etc… jusqu’à se retrouver avec un peu moins d’une dixaine de règles, toutes plus restrictives les unes que les autres dans des niveau de plus en plus difficiles. Le jeu est donc une très belle leçon de game design, qui nous montre que la simplicité est souvent la base d’un bon jeu.

De plus, le jeu bénéficie de superbe graphisme 8bit façon Gameboy, le tout soutenu par une OST de toute beauté, qui saura se faire une place dans votre playlist au côté des thème de Zelda. C’est donc tout naturellement que je vous conseil de vous jeter sur ce jeu, qui bien que se finissant en 3/4 d’heure/1 heure(ce qui peut être un avantage si vous avez pas beaucoup de temps), a le mérite d’être une véritable expérience à ne pas manquer, alors ne vous retenez pas et cliquez sur ce lien : http://www.newgrounds.com/portal/view/544332 (impossible d’intégrer le jeu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *