BIPUSH

Senki Zesshou Symphogear: Macross Frontier sans les méchas

par Joystikman, le 06 août 2013

Hello everybody. Histoire de m’occuper pendant mes vacances de la manière la moins productive possible, j’ai décidé de regarder quelques animes. J’ai donc parcourus l’internet mondiale à la recherche de quelque chose à regarder et je me suis finalement arrêté sur Senki Zesshou Symphogear. Je ne connaissais que de nom, mais en voyant que la série ne faisait que 13 épisodes, j’ai décidé de lui laisser un chance. Mon verdict ? C’est bien sympa mais pas pour tout le monde.

Pour faire simple, prenez : des idols, des magicals girls, du super sentai, un peu d’evangelions, Macross Frontier; mélanger le tout, enlevez les méchas et vous obtiendrez Senki Zesshou Symphogear. Pour ceux et celles qui veulent un synopsis, honte à moi j’ai vous met celui disponible sur Animeka car perso je vois pas comment résumer cette série tout en continuant d’être pris au sérieux: « Menacée d’extinction par des entités extraterrestres appelées Noise, l’humanité essaie de faire face à ces envahisseurs. Alors que les armes conventionnelles ne les atteignent pas, d’anciennes reliques sacrées, les Symphogear, apparaissent comme étant le seul moyen permettant de les éliminer. Considérées comme des idoles aux yeux du grand public, Kanade et Tsubasa sont en réalité des Valkyries qui combattent les Noise à l’aide de leur chant. Lors d’un concert qui tourne court après une attaque surprise, Hibiki, une jeune adolescente pleine de vie, va devenir par accident la détentrice d’une de ces armures magiques. Deux ans plus tard, se retrouvant au cœur de la lutte pour la survie de l’humanité, elle apprendra à utiliser sa nouvelle force pour protéger ceux qu’elle aime. » Non vous ne rêvez pas, les personnages combattent bien avec leur chant, mais restez quand même, c’est pas si pourris que ça en à l’air.

Tsubasa, le personnage le plus intéressant (et classe)

Dit comme ça, je sais que ça fait un peu pourris, c’est certains que tout le monde ne s’y fera pas, mais au final ça fonctionne plutôt bien et ce grâce à une parfaite imbrication de ce principe d’un point de vue scénaristiques mais aussi de la réalisation. En effet, dans Senki Zesshou Symphogear, en chantant les héroines font appraitre une armure qui leur permet de combattre et naturellement plus leur chant est « fort » est plus elles ont de pouvoir(une histoire de longueur d’onde unique, que seul quelques personnes possèdent … cherchez pas à comprendre la physique 😉 ). Elles combattent donc avec leurs poings mais sont obligés de chanter en permanence pour conserver leur armure; au final le coup du chant pourrait être totalement oublié, mais c’est là que la réalisation prend le relet. Chaque personnages ayant sa propre armure, il a par conséquent sa propre chanson, mais là où dans la plupart des séries, celle-ci est secondaire et ne fait que rythmer l’action, dans Senki Zesshou Symphogear, la plupart des thèmes musicaux sont diégétiques, c’est à dire qu’il sont présent « dans l’histoire », les personnages l’entendent, ce qui créé un reliefs dans la narrations car l’ost impact autant les personnages qu’elle nous impact.(…en fait je dit peut être n’importe quoi mais c’est comme ça que je l’ai ressentie >_<). J’en parle depuis le début, mais vous ne savez même pas ce que vaut les chansons en question. Honnêtement, c’est pas l’ost du siècle, c’est loin de ce qu’on avait pu écouter avec Macross Frontier, mais ça reste fort agréable à condition d’aimer un minimum la J-pop.

qui dit, idols dit concert

Comme je le laissais présager dans le titre, cet anime ressemble grandement au chef d’œuvre qu’est Macross Frontier (et la série Macross plus généralement) ce qui s’explique par le fait que se soit le même studio à l’origine des 2 séries, à savoir le studio Satelight . Je ne vais pas m’engager dans une longue comparaison mais juste dire que si vous avez apprécié Macross Frontier vous apprécierez surement Symphogear(c’est plus court à écrire), si vous avez aimé Symphogear vous ne pourrez qu’adorer Macross Frontier qui est quand même de bien meilleur qualité (à condition de n’avoir aucune aversions pour le space-opera et les méchas). Et si vous n’avez vu aucune des deux séries empressez vous de regardez Macross et s’il vous reste du temps matez Symphogear.

Hibiki (à gauche) et Tsubasa (à droite)

Mais revenons sur notre sujet d’aujourd’hui, à savoir la série de Tatsufumi Itō, adapté du manga de Noriyasu Agematsu, qui est aussi le compositeur de l’anime (un vrai couteaux suisse ce mec). Scéraristiquement, c’est plutôt agréable, il y a quelques retournements de situation bien sympa. Pareil pour ce qui est de l’animation et du visuel général de la série, c’est du travail propre, dans la moyenne haute de ce qui se fait aujourd’hui, la 3d est utilisé à bonne escient. Le chara-design est relativement banal mais pas moche, le design général de l’univers, qui est légèrement futuriste est plutôt bon (mais faudra quand même qu’on m’explique l’intérêt d’une armure avec un dos nu et un décolleté, je suis pas ingénieur mais je suis pas sur que ça protège grand chose :/ ). Seul bémol dans cette série qui s’en sort bien jusque là, l’héroïne. Elle est juste des plus insupportable; je ne pourrais pas dire si elle est totalement niaise, conne ou inconsciente mais je pense qu’il y à un peu des trois. Et pour pas l’arranger elle a une coupe de cheveux horrible. Heureusement, le principale personnage secondaire, Tsubasa, nous permet d’avoir quelqu’un d’intéressant à qui nous attacher( à condition d’aimer les personnages un peu Tsundere ). De même pour les autres personnages secondaire, qui sont assez agréables (j’adore la scientifique)

si ça ça arrête les coup qu’on me prévienne, parce qu’à part pour du fan service inutile je vois pas d’intérêt

C’est à peu près tous ce qu’il y a à dire sur Senki Zesshou Symphogear, si vous avez envie d’un petit anime de baston avec de la bonne musique et une histoire pas trop prise de tête, c’est la série que je vous conseille, sinon je n’ai qu’une chose à dire, regardez Macross Frontier 😉

Commentaires:

  • Noé dit :

    Le chara design est top ! Tellement rare que cela doit être souligner

  • joystikman dit :

    Toi ça te plais ? C’est beau mais pas transcendant, techniquement au top, mais ça manque de son propre style

  • Noé dit :

    Psycho-pass Code Geass Chuunibunyo

  • Pearl dit :

    Ooh, il aurait fallu parler de Kanade (c’était la personnage qui m’avait le plus accroché et évidemment faut qu’elle y passe en premier –‘ )
    J’ai trouvé que c’étais un personnage plutôt intéressant :3

  • Pearl dit :

    Comme ça on est deux à devoir la regarder 😛

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *