BIPUSH

Geek par intérim #1: Vent d’Est, vent d’Ouest : bataille pour le marché des tablettes et smartphones !


par Joystikman, le 19 décembre 2013

Salut la compagnie, aujourd’hui c’est jeudi et qui dit jeudi dit … j’en sais rien en faite. Mais on s’en fiche parce que aujourd’hui c’est surtout l’arrivé d’un nouvel article et par, la même occasion d’une nouvelle « rubrique » (qui aura surement la chance de faire partie des rubrique dans lesquelles j’écris 2 articles et que j’abandonne ensuite). Son nom ? Geek par intérim (eh toi au fond je t’ai vu rigoler! Qu’est ce qu’il y a t’aime pas mon titre ? Ok j’attends dans 5min dans la forêt à côté de chez moi!). Avants d’aller plus loin, un peu d’histoire s’impose. En, effet tout à commencé il y a quelque semaine lorsque Axella, dont vous allez pouvoir lire l’article, m’a proposé d’écrire quelque chose pour mon humble blog. J’ai donc expressément accepté et vous allez pouvoir le constater à côté de cet article, la « Deutsche Qualität » des voitures font pâle figure (oui moi j’ai le droit de comparer un article et une voiture, c’est moi le chef ici). Donc, je me suis dit qu’il pourrait être sympa de faire bosser les autres à ma place proposer à ceux que cela intéresse de pouvoir écrire à leur guise quelque ligne pour 2 geeks 1 site. En effet il peut arriver que vous ayez envie de vous exprimer avec plus de 140 caractères  mais pas forcement le courage de vous lancer dans la rédaction d’un blog, cette rubrique est faite pour vous ! c’est gratuit et sans engagement*.

Mais passons au cœur du sujet, ce pour quoi vous êtes vraiment là, à savoir l’article 100% technologie et économie que nous a concocté Axella. Mais qui est elle me diriez vous ? Et bien pour le savoir vous n’avez qu’a lire la suite. Moi sur ce je vous dit à la prochaine.

L’auteure de cet article, Axella R, est une étudiante en journalisme à l’Université de Westminster, à Londres. Elle s’intéresse à la fois aux arts et à la culture de manière très large (culture videoludique y compris!) ainsi qu’aux nouvelles technologies. Ses problématiques favorites sont celles qui lient ces deux grands univers avec notre quotidien, et nous permettent de mieux appréhender le monde dans lequel nous vivons et ses enjeux. En clin d’œil à Joystikman qui s’intéresse également à l’économie, et pour apporter un peu de sérieux dans ce monde de geek, elle vous livre sa vision étayée de la montée en puissance des constructeurs asiatiques sur le récent marché des appareils mobiles. Attention, le contenu quelque peu économique est destiné à un public averti (à tout le moins, qui n’a pas peur des chiffres)! Bonne lecture!

Nombreux sont les possesseurs d’iPhone autour de nous. Peut-être même en avez-vous un vous aussi? En Occident, il semble encore difficile de croire que l’hégémonie Apple puisse être remise en question. Et pourtant, le cabinet IDC, spécialiste des études de marché dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, a mis en évidence la montée des constructeurs asiatiques tels Samsung, Asus ou Lenovo.

Pour comprendre l’importance stratégique de ces marchés, rappelons que malgré un léger ralentissement en cette fin d’année, les ventes de tablettes se portent très bien, et devraient rapidement dépasser celles des PC portables, particulièrement en Europe. En France, c’est un foyer sur quatre qui possède déjà une tablette tactile! Quant aux smartphones, il s’en vendra plus d’un milliard dans le monde cette année, année 2013 qui a également vu le nombre de smartphones vendus surpasser celui des téléphones classiques.

Apple toujours en tête des ventes de tablettes…

Que ce soit en termes d’innovation ou de parts de marché, les chiffres IDC montrent que depuis son entrée en 2010, Apple demeure leader sur le marché (29,6%) avec 14,1 millions d’iPads vendus ce trimestre, tous modèles confondus. Mais il faut savoir que seulement un an plus tôt, c’est plus de 60% des parts qui étaient détenues par Apple ! Depuis le début de l’année en effet, les ventes d’iPad ne cessent de chuter… et cela risque fort de se poursuivre, ce qui profite aux appareils Android, ceux de Samsung en particulier.

vent_ipad

Design, performances, catalogue d’applications… Le Coréen a également lancé la guerre des prix. Avec des ventes en hausse et un taux de croissance de 123% sur un an, Samsung s’accapare 20,4% des parts du marché des tablettes.

top5WW1

Le graphique ci-dessus confirme que, pour Apple, la menace vient de l’Est. Le taux de croissance de Samsung vous a semblé énorme? Que dire d’Acer, qui a progressé de 346% ou, mieux encore, Lenovo, de 421% ? Le géant chinois, aujourd’hui numéro un mondial de l’informatique devant l’américain Hewlett Packard, s’est fait connaitre en Europe grâce au succès des ThinkPad, sa gamme de PC portables professionnels.

Son entrée sur le marché des appareils mobiles n’est pas en reste : il prend la 4e place du classement mondial des constructeurs de tablettes. Ce qui est intéressant d’observer ici, c’est que cette croissance a été portée par l’étranger (77 % des ventes de tablettes), et non par la Chine.

mais Samsung domine le marché des smartphones !

C’est toujours incontestablement Samsung qui se taille la part du lion avec 31,4% des parts de marché. Grâce à ses ventes de smartphones, plus importantes en volume que celles des quatre constructeurs suivants réunis, la marque coréenne est même leader mondial du marché plus global des appareils mobiles (tablettes, smartphones et PC portables confondus).

top5WW2

Grâce à l’iPhone lancé en 2007, Apple avait détrôné Nokia et pris la tête du classement en 2011, avant de devoir très vite céder sa place à Samsung. Depuis, la marque californienne se maintient en seconde place (13,1%). Mais cette année, la croissance de ses ventes était inférieure au reste du marché et l’entreprise a même annoncé une baisse de son bénéfice net annuel. Au sein d’un environnement particulièrement compétitif, Huawei (4,8%), Lenovo (4,7%) et LG (4,6%) se disputent la 3e place. Avec en commun le système d’exploitation Android, qui a permis de faire baisser les coûts des appareils, et une stratégie d’expansion sur le marché asiatique. LG et Lenovo se positionnent notamment avec succès sur le créneau en forte progression des smartphones d’entrée et de moyenne gamme.

top5WW3

A contrario, la stratégie d’Apple est de maintenir ses produits dans le haut de gamme, ce qui se reflète sur leurs prix et renforce l’idée de leur supériorité (et par analogie, celle de leurs propriétaires). En dehors de ce secteur, la marque peine à se développer comme en témoigne le lancement mitigé de son téléphone « abordable », l’iPhone 5c. Pourtant destiné en priorité aux marchés émergents, il se vend en Chine à 730$ sans abonnement (presque 200$ de plus qu’aux États-Unis), ce qui est bien trop cher pour un marché aussi encombré et où l’on trouve des smartphones de qualité à partir de 230$.

Malgré l’ouverture du plus grand Apple Store du monde à Pékin, la marque n’y est donc qu’au7ème rang des fournisseurs de smartphones, loin derrière ses concurrentes asiatiques, Samsung et Lenovo en tête. Et pourtant, Apple pourra difficilement maintenir ses parts de marché sans s’étendre à d’autres segments (de prix ou de produits) et/ou d’autres territoires.

Car non contentes de se développer dans leurs pays d’origine, Huawei, LG, HTC, Lenovo et les autres cherchent, à l’instar de Samsung, à conquérir également les marchés occidentaux. Le président et fondateur de la marque chinoise Huawei, Ren Zhengfei, était d’ailleurs de passage à Paris le mois dernier pour planifier ses projets d’investissement en France.

Miser sur l’innovation tout en contrôlant les prix devrait permettre de séduire tous ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir un iPhone ou ceux que la marque ne fait plus rêver. C’est d’ailleurs ainsi que Lenovo a réussi à imposer hors d’Asie ses PC haut de gamme (la Chine ne représentant plus que 39% de son chiffre d’affaires total).

Les résultats du dernier trimestre 2013, avec les fêtes de fin d’année, devraient être un bon indicateur de ce qui devrait se produire en 2014.

*valable à la condition de réunir un quota de 1000 visiteurs uniques en 1 mois. En cas contraire vous vous engagez à devenir mon esclave ou à verser une amende  inversement proportionnel au nombre de vues (espèces et paiement en nature accepté).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *