BIPUSH

Geek par intérim #2: Qui a dit que les otaku n’aimaient pas le sport ?

par raitono, le 27 décembre 2013

Salut, je continue dans l’exploitation de rédacteur et vous propose aujourd’hui un article de Noé A.K.A RaitoNo, que vous connaissez peut être. Moi je laisse avant que la police m’arrête, s’il vous demande, vous m’avez pas vu :).

Salut à tous !  Ici RaitoNo pour vous servir, le nouveau rédacteur fantôme de 2 Geeks 1 site ( oui faut bien combler l’absence de Lamarcanciel partie au paradis des licornes … ). Vous aviez pu m entendre dans le seul numéro de 2 Geeks 1 Podcast où j’avais eu l’occasion de parler du meilleur shônen nekketsu actuel : Magi the Labyrinth of Magic de Shinobu Ohtaka ! Ouais le nul sans micro c’était moi …

Bref. Etant moi-même un grand fan de sport et un grand fan d’anime ( et après de nombreux coup de fouets de la part du gérant de ce blog … ), il m a été chargé d’écrire un petit post sur ce que j’aime alors j’ai décidé de faire un point sur le renouveau dans le domaine du shônen dans l’animation japonaise initié depuis environ 2 ans. En effet pendant longtemps, Oozara Tsubasa et Hanamichi Sakuragi ont longtemps cherché leurs successeurs dans un genre de manga qui est très compliqué à écrire car souvent redondant ( l histoire se limite souvent à «  je veux devenir le meilleur joueur du Japon » ) mais si ceux-ci  trouvent le succès escompté par les éditeurs et les mangaka auprès du public alors nous tenons alors des petites perles. Or avec, la fin d’Eyeshield 21 le genre semblait perdre en pouvoir d’attraction à la fois du public mais aussi des studios d’animations. Je vais donc faire pour vous des principaux shônen sportifs actuels et futurs.

Le numéro 1 dans le genre et le plus populaire actuellement : l’indétronable Kuroko’s Basket !

images (1)

L’un des seuls bons mangas publiés actuellement dans le Jump de la Shueisha … Comme vous l’aurez compris c’est un manga de basket. Mais  celui-ci possède un point de vue particulier et une nouvelle approche du genre. En effet, le manga possède tous les ingrédients du shônen de sport qualitatifs, juxtaposant une histoire maîtrisé ainsi que la capacité de l’auteur a décrire l’action des quarts temps avec un rythme affolant (on s’y croirait), un binôme de héros décapant les valeurs de camaraderies indispensables et fan service  astucieusement distillé. Nous pouvons donc assurément dire que nous avons là, un nouveau manga mythique possédant une fabuleuse adaptation en anime de la part des studios IG et un casting de voice actor absolument parfait ( Attendez y a Jun Fukuyama quoi 😮 ). Malheureusement lisant les parutions japonaises je pense sans trop spoiler que nous approchons de la fin. Alors foncez dépenser votre agent pour acheter ce manga !

L’outsider : Diamond no Ace : Qui a dit que le base ball était réservé aux Américains ?

images (2)

Publiez dans le Weekly Shônen Magazine de la Kodansha depuis 2006. Ce manga de Yuji Terajima est pour moi le plus gros concurrent à Kuroko pour la place de numéro un du genre actuellement. Eneffet avec 38 tomes paru ( toujours aucun malheureusement en France … ) ce manga a démontré toutes ces qualités avec un graphisme accrocheur et tous les ingrédients d’un shônen de sport . L’histoire aussi me touche particulièrement pour un petit gars de la campagne comme moi : Eijun Sawamura est un vrai cancre, pourtant le lanceur du collège Akagi loupe son ultime lancer qui aurait permis à son équipe de campagne d’atteindre le championnat national. Son niveau scolaire très bas et son collège qui va fermer celui-ci ne sait pas où se trouve son avenir hormis avec ces camarades de l’équipe de base ball. Cependant sa vie bascule quand le lycée Seido lui propose de venir à Tokyo afin de faire partie de sa prestigieuse équipe de Base –ball . Après ce petit synopsis je tiens à vous signalez que l’anime de ce manga vient de débuter au moins d’octobre avec deux poids lourds à la production Madhouse et IG Productions. N’hésitez donc pas à vous jetez dessus sans modération sinon je vous rembourse !

Le « je ne l’avais pas vu venir » : Yowamushi Pedal : Un otak’ radin qui fait du vélo -> LA CLASSE !!!

téléchargement (1)

Véritable coup de folie de TMS Entertaiment, l’adaptation du manga éponyme de Wataru Watanabe  publié par akita shôten depuis 2008. En effet nous suivons les aventures de Onoda un jeune lycéen adepte du vélo pour aller acheter des gatchapons à Akihabara véritable cité de la culture Otak’. Cependant n’ayant pas assez de membres pour rejoindre le club d’anime et de manga celui-ci à la capacité d’avaler les collines sur son vulgaire VTC et rivalise  alors avec le nouvel étendard du club de cyclisme de son lycée  qui le défie afin que celui rejoigne le club en cas de défaite.  Un speech prometteur donc mais malheureusement ce manga/anime possède de nombreux défauts qui pourrait freiner son expansion. Tout d’abord le style graphique assez brouillon, ensuite l’omniprésence de 3D dans l’adaptation animé ainsi qu’un casting de voice actor plutôt irritant et majoritairement trop aigus. Cependant je prends plaisir toutes les semaines à suivre cet anime non licencié en simulcast en France chaque semaine alors n’hésitez pas à jeter un coup d’œil !

Le « à ne pas sous estimer » : Haiikyu !! Le come back du shônen de volley ball : Jeanne et Serge has been ?

téléchargement (2)

Vous l’aurez lu ici en premier, je prédis un brillant avenir à ce manga qui arrivera prochainement en France chez Kazé Manga. Nouveau manga de sport du Weekly Shônen Jump, celui va voir sa réputation augmenter  dans les prochains mois. En effet en plus de l’arrivée dans nos librairies, le titre va être adapté au mois d’avril par IG Productions, et un trailer est déjà disponible sur le net. Petit synopsis :  Hinata Shôyo a un talent inné pour le volley-ball malgré sa petite taille. Mais après une défaite contre l’équipe du « roi du cours », Kageyama Tobio, son club de volley-ball au collège perd tous ses membres. Il décide de renouer avec le volley-ball à son entrée au lycée, car cette défaite lui a laissé un goût amer et son but ultime est de surpasser Kageyama. Sauf qu’il se rend compte que celui-ci a rejoint le même lycée que lui, et qu’il doit par conséquent jouer dans son équipe ! Et pour redorer le blason de l’équipe de volley-ball du lycée Karasuno, considérée comme « les champions déchus », il va falloir que Hinata et Kageyama se reconnaissent comme coéquipiers et non comme rivaux ! Ce qui risque d’être un peu compliqué… Merci Nautijilon. Un synopsis assez original à mon goûts donc écoutez moi et assurément vous y trouverez votre compte avec le manga de Furadate Haruichi

Les « Trop beaux pour être vrai » : Area no Kishi et Free! Promesses non tenues

Etant donné que ces deux animes ne sont pas de coup de cœurs je ne vais pas vous en parler en détails mais juste vous dire ce que je n’ai pas aimé dans chacun des deux.  Tout d’abord Area no Kishi : anime adapté d’un manga de football celui au quel je croyais le plus et je suis donc le plus déçu. Trop de passage du manga zappé et trop peu d’animation dans les matchs. La lecture ou le visionnage reste sympathique mais non plus ouffissime. Un bon point cependant l’attention accordé aux équipes féminines qui font parties intégrantes de l intrigue du manga. Free ensuite, sujet à polémique avec mon ami rédacteur Joystikman, trop de tranche de vie nous n’avons pas en présence un vrai shônen de sport mais qui en tranche de vie marche très.

téléchargement (3)

Bon si après ça vous ne savez pas quoi regarder comme sport pour maigrir des trois part de bûche que t’as pris au réveillon je sais pas quoi faire pour toi à part : donne moi ton avis si t’as vu ou regarde l’un des anime/manga en question afin d’en parler en détail et faire un putain de débat philosophique sur les mangas ! Voilà  c’est tout pour cette fois. On se reverra pour un autre article ! ( Si Joystikman me donne à manger pour tenir jusqu’au prochain article … )

PS : pour vous faire kiffez l’OP de kuroko s2 :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *