BIPUSH

…Tient j’ai un blog moi ?!

par Joystikman, le 13 mars 2014

Nan mais c’est quoi ce bordel ? 7 semaines ! 7 semaines que j’ai pas donné de signe de vie et personne s’inquiète, à croire que tous le monde s’en fout de ce qui peut m’arriver. Ok, je note. Ne venez surtout pas me parler quand je serais pété de tunes U_U. Sinon à part vous insulter, j’ai pas grand choses à vous raconter. J’avoue que j’ai était un peu feignant ces derniers temps, mais j’ai des trucs à dire du coup attendez vous à de nouveau articles. Si je vous dit que le projet de podcast est toujours prévus vous allez vous moquer de moi du coup je vous en parle pas. A part ça je passe beaucoup de temps à jouer à Street Fighter 4  à travailler, ce qui explique aussi pourquoi j’ai pas beaucoup (voir du tout) écrit ces dernières semaines. Bon… C’est un peu triste de faire un article si court, de quoi je pourrais bien parler ? …(2 heures plus tard) J’ai trouvé ! Je vais vous parler du jeu qui me fait méga-tripper en ce moment ( ça vous intéresse pas ? m’en fout !) : Weapon Shop de Omasse !

Alors Weapon Shop mes couilles, qu’est ce que c’est ?Et bien c’est une simulation de … Forgerons ! Ça c’est la classe ! On est loin des Farming simulator ou Euro truck simulator , là le mot d’ordre est: »Fun ». Dispo sur l’eshop 3DS (c’est bien de préciser ) et créé par Yoshiyuki Hirai (un acteur japonais), ce jeu est un mélange de Taiko no Tatsujin et La maison du Style. Pour faire simple on est un loueur d’armes et le but et de louer les armes aux guerriers (tous plus loufoques les uns que les autres) qui viennent nous voir. Cependant ils faut bien choisir l’arme à louer en fonction des affinités du guerrier, de son niveau et surtout de ces capacité car ici on est payé seulement lorsque l’arme nous est rendu. Il faut donc veiller à ne pas louer d’arme à des glandus niveau 1 qui veulent aller chassez des démons sous peines de ne jamais voir notre argent. Mais les armes, ça tombe pas du ciel; il faut les créer. C’est donc là qu’arrive la partie forge.C’est assez simple, on a un morceau de métal en fusion et il faut lui donner la forme de l’arme qu’on a choisi; mais pas question de taper n’importe comment, il faut battre le fer en rythme avec la musique pour une arme de qualité. Le jeu se résume quasiment qu’à ça mais on passe un bon moment, les perso sont complétement barré ( le français est un des pires) et puis pour 8€ on vas pas être pointilleux.

)

C’est tous pour aujourd’hui, si j’avais un truc à rajouter, ça serait qu’il est impératif que vous écoutiez  l’album Psycho Tropical Berlin du groupe La Femme, j’ai découvert il y a quelques semaines et j’adore, je pourrais vous décrire le style tellement c’est unique, vous n’avez donc qu’une seul chose à faire, allez écouter. Sur ce, à … un jour (je fait plus de prévisions maintenant 😉 ).

ps: avouez vous aussi vous kiffez l’image de l’article 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *