BIPUSH

Terror in Resonance : Le terrorisme 2.0

par Joystikman, le 08 octobre 2014

Ça y est l’automne est là et avec lui une nouvelle flopée de nouveaux anime. Et alors que les feuilles tombent et que les jours raccourcissent, il est venu le temps de revenir sur ces séries qui ont pris fin depuis quelques jours (voir semaines … oui je suis un peu à la bourre dans mes articles ! ). Je vais donc m’attaquer par la représentante du studio mappa cette été, à savoir Terror in Resonance.

Le pitch: Tokyo est frappé par une série d’attentats perpétré par deux jeunes lycéens, Nine et Twelve, qui revendiquent leurs actes dans des vidéos postées sur internet et dans lesquelles ils défient les autorités à résoudre leurs énigmes. A première vu, l’histoire peut paraitre un peu simpliste et on peu vite se questionner sur la viabilité d’un tel scénario mais au bout de quelques épisodes, on comprend qu’on a en face de soi un excellent thriller comme il s’en fait trop peu. D’autant plus qu’à ces histoires de terrorisme viennent se mêler des théories du complot, des organisations secrètes et des réflexions personnelles pour aboutir à quelque chose d’extrêmement riche mais malgré tout parfaitement maitrisé et concis (voir un peu trop). Les différentes histoire s’imbriquent assez intelligemment et le rythme assez rapide (10 épisodes obligent) ne nous laisse aucun repos. Une autre force du scénario est d’être toujours nuancé, il n’y a aucun manichéisme, il n’y a pas de gentils ou de méchants (enfin un peu quand même), chaque personnages à ses bon et ses mauvais cotés, si bien que l’ont ne s’attache pas forcement aux héros mais cela n’empêche pas d’être intrigué par la série et de vouloir découvrir le fin mot de l’histoire. Je ne vais pas rentrer plus dans les détails pour éviter de spoiler les retardataires à qui je donnerais envie de regarder cette série, mais il y a un certains nombre de rebondissements qui, bien qu’assez classique, fonctionnent très bien.

Techniquement, il y a une fois de plus rien à redire, c’est beau, c’est fluide, le studio Mappa quoi. La 3D est parfaitement utilisée ce qui permet des scènes d’action à la mise en scène folle; seul les véhicules et les foules ont parfois un peu de mal à s’ancrer dans le décors. Yoko Kanno s’occupe une nouvelle fois de l’ost, ça suffit comme argument. Plus sérieusement, la bande son qui oscille entre jazz et musique électronique colle parfaitement à l’univers de la série.

Mais la plus grande force de la série, outre son scénario et sa qualité technique, est son univers totalement ancré dans la réalité. Les créateurs ont parfaitement compris le monde d’aujourd’hui et le transpose fidèlement dans l’anime. Nos héros utilisent des iphones, des macbook pro, ils diffusent leurs vidéos sur Youtube, ils regardent les informations sur Ustream, ça joue à Puzzle and Dragons, les attentats sont commentés sur Twitter; bref, tous ça semble réel. La série rend parfaitement compte de ce qu’est le terrorisme en 2014, tout passe par internet; pirater un serveur et diffuser des informations confidentielles a plus d’impact qu’une attaque à la bombe. Cette série nous happe par sa fidélité et a d’autant plus d’impact aujourd’hui, où les menaces terroriste sont de plus en plus forte.

Terror in Resonance est donc une série que je vous conseille assurément. C’est un excellent thriller qui en plus d’être prenant à le mérite d’être condensé en 11 épisodes (disponible sur wakanim) ce qui fait toujours plaisir quand on a pas le temps de regarder de longue série. A bientôt.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *