BIPUSH

Splatoon: un festival de calam’arts.

par Joystikman, le 10 août 2015

Ça baignes les seiches ? Si vous me suivez sur twitter (voici un lien si ce n’est pas le cas !) cela n’a pas du vous échapper, mais je suis un gros fan de Splatoon ! Ce jeu est simplement génial: le gameplay est parfait, il y a du contenu à foison; bref si vous avez un Wii U ce je est obligatoire (et si t’as pas de Wii U, il t’en faut une). Mais je suis pas ici pour vous parler du jeu en lui même, je n’aurais d’ailleurs pas grand chose à écrire hormis des dizaines de superlatifs.

C’est pour ça qu’aujourd’hui j’ai envie de me pencher sur ce qui rend le jeu encore plus fabuleux et unique : le fandom. Sortie depuis seulement quelques mois, la licence fédère déjà une immense communauté qui, laissant libre court son imagination et son talent, fait vivre l’univers créé par Nintendo au delà du jeu. Et c’est selon moi ce qui fait la richesse de ce jeu et son principale intérêt.

Un des principal domaine dans lequel il s’illustre est le fanart. Les Inklings (personnages du jeu), en l’espace de quelques jours, ont envahi les boards Tumblr et page Pixiv. On retrouve tous les styles possibles: du dessin au crayon, du numérique, en passant par le pixel-art. De même on a droit à tout type de dessin, des truc sérieux, des truc mignon, de truc drôles voir même du R-18 (ça c’est sur Pixiv, le Japon quoi). Je vous propose un petite sélection, sinon je vous laisse chercher, il en a qui valent le détour.

Outre son visuel marquant, Splatoon joui aussi d’une bande son fabuleuse. L’ost à donc fait le bonheur de nombreux qui se sont empressé à nous livrer des remix dans tous les sens. On peut donc retrouver le thème en versions 8bits, en version Rock ou encore Dance.

Mais ça ne s’arrête pas là puisque les thèmes musicaux ont aussi fait l’objet de fabuleux (du moins pour ceux que j’ai écouté) mashup. On a donc droit à Splatoon+Jet Set Radio, Splatoon+Gangnam style ou encore Splatoon+Skrillex. Il y en a pour tous les goût, et sinon il reste toujours les valeurs sur, Splatoon+Space Jam. Si vous chercher d’autres mashup du genre, je vous conseil de suivre le travail de MatrixMarioX sur soundcloud.

Mais si Splatoon à réussi à s’exporter par delà l’internet, des dizaines d’autres univers se sont aussi invité dans le jeu. Les posts du miiverse sont en effet le paradis des blagues, jeux de mots et cross-over tous plus barré les uns que les autres. Ce réseaux social made in Big N trouve enfin une réelle utilité et c’est pour notre plus grand bonheur (tout du moins le miens).    

Mais avant tout, s’il y a bien des personnes à féliciter, ce sont le équipe de Nintendo, qui, 14 ans après Pikmin, ont réussi à créer un nouvel licence, dans un genre qu’ils n’avait jamais aborder, et avec un univers formidable. (je vous conseil d’aller lire l’excellent Iwata ask consacré au jeu si vous voulez en apprendre plus sur sont développement)

Splatoon team

Les tête pensant du jeu reunis pour répondre aux questions de leur patron

Au vus des lignes précédentes, je ne pense donc pas me tromper en affirmant que Splatoon est aujourd’hui un véritable phénomène. Je suis simplement ébahit de voir la passion (toujours elle) généré par ce jeu. Je sais bien que d’autres œuvres tel que Docteur Who ou My Little Pony disposent du même type d’engouement dans proportion bien plus importante, mais je suis impressionné de voir la vitesse avec laquelle cela s’est fait.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à aller découvrir toutes ces créations par vous même. Il y en a qui valent le détour. Enfin, je sais que j’ai n’ai pas forcement exhaustif, donc n’hésitez pas à partager vos découvertes. Moi sur ce, je retourne peinturlurer tout ce que je trouve.

stayfresh_800px

à la prochaine !

PS: je vous laisse avec ces 2 superbes amiibos custom (vous savez ces figurine NFC grâce auxquels la firme de Kyoto a pu faire des bénéfice cette années), en vente sur etsy.

amiibo squid sisters

Du beau travail, à un beau prxi

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *