BIPUSH

Tomb of the Mask : quand Pac-Man match avec Super Meat Boy

par Joystikman, le 29 février 2016

Salut les ami(e)s, il y a quelques semaines (… voir mois) je vous parlais de Downwell, un excellent jeu de plateforme où l’intérêt consistait à descendre au plus profond d’une mine (à l’aide de bottes lance-roquettes ; il ne faut pas oublié ce détail.). Et bien aujourd’hui je vais mettre la lumière sur son strict opposé : Tomb of the Mask.

tomb of the mask image

Le design pixel-art minimaliste à la mode colle parfaitement à l’univers du jeu

Ici il n’est pas question de chute libre mais d’ascension. Le principe est relativement simple, il nous faut grimper le plus haut possible en récoltant le plus de pièce possible. Naturellement  la tour labyrinthique est parsemé de pièges et créatures malfaisantes que l’on se doit d’évité ; mais l’on ne doit pas pour autant trainer sinon le niveau de l’eau nous rattrape et c’est la mort assuré. Comme tout bon die and retry qui se respecte, on meurt un nombre incalculable de fois, mais on recommence dans la foulé jusqu’à apprendre de nos erreurs. D’autant plus que nos mort ne sont pas veines, en effet, elle permettent d’amasser de l’argent (toujours plus d’argent !) nécessaire pour débloquer les fameux « mask » du titre. Il y en a moins d’une dizaine à obtenir, mais tous on leur utilité : certains permettront de gagner plus d’argent, d’autres supprimeront certains ennemis des niveaux, et il y en a même qui permettent d’augmenter les chances de drop de tel ou tel items.

tomb of the masks

Plusieurs masques sont à disposition, suffit de trouver sont préféré

Mais ce qui rend jeu si addictif c’est sont gameplay aussi simple qu’efficace. J’ai presque envie de dire que Happymagenta a saisi l’essence même de ce qui rend un smartphone agréable à utiliser et l’a transposer sur le gameplay de Tomb of the Mask pour arriver à la quintessence du jeu arcade sur mobile. Ici pas de boutons, de giroscope ou autre connerie où l’on doit utilisé plus que notre pouce. Le jeu ne consiste qu’a « swiper » dans une direction pour que le personnage saute vers celle-ci. C’est ultra intuitif, le prise en main se fait immédiatement. On passe déjà notre journée à glisser notre pouce sur notre smartphone, que ce soit pour passer d’une page web à l’autre ou pour faire défiler notre fil Twitter (ou  les profils Tinder 😏 grosse source de swippe ça), on est donc déjà rodé à l’exercice. Ces commandes offre donc un jeu frénétique et nerveux qui demande d’avoir d’analyser des trajectoires aussi vite que bouge notre pouce s’il l’on ne veux pas finir empalé ou noyer.

tomb of the mask gameplay

Ce jeu est génial, essayez le pendant votre prochaine pause caca, hormis 32Mo ça ne vous coutera pas un sou. Moi je suis fan, j’y retourne !

bouton appstore

non je suis pas payer pour ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *