BIPUSH

🌷🎶 Playlist printanière 🎶🌷

par Joystikman, le 30 mai 2017

On est au trois-quarts du printemps, il est donc grand temps de dépoussiérer ce petit blog. Objectivement il est plus proche d’être « mort et enterré » que seulement « poussiéreux » mais j’ai envie de lui redonner un second un troisième un nouveau souffle (j’ai arrêté de compter le nombre de fois où je l’ai abandonné). Je vais pas me prendre la tête et gentiment continuer le trip schizophrène qu’est ce blog depuis sa création (parce qu’au dernières nouvelles, je suis son unique lecteur).

Aujourd’hui j’ai envie de parler de la musique que j’écoute. Loin d’être un expert, j’écoute pas mal de musique. Que ce soit lorsque je travail, que je conduis, que je cuisine ou quoi que soit d’autre, mes activités se font bien souvent au rythmes des notes émanant de mon ordinateur (en même temps faut bien que je rentabilise mon abonnement Apple Music #Vendu). J’ai donc eu envie d’en parler un peu, je vais surement dire pas mal de merde ou être un peu mièvre mais bon c’est ma marque de fabrique.

Il est donc temps de se pencher sur ce que j’écoute en cette période de printemps. Cet article n’est pas fait pour rester figé et sera mis à jour jusqu’à l’équinoxe; où débutera une nouvelle saison et une nouvelle playlist (en vrai je n’arrête pas du jour au lendemain d’écouter ma musique, c’est juste ma manière monomaniaque d’archiver).

Pour faire simple j’ai deux catégories: les nouveautés qui regroupent les trucs qui viennent de sortir, et les découvertes qui sont des trucs pas forcement récent mais dont je découvre l’existence.

Puisque le plus simple quand on parle de musique c’est encore de l’écouter, voici 2 playlists regroupant ce dont je parle en dessous : une version digeste avec mes sélections (et trié dans l’ordre de l’article 😉) :


et une avec les albums au complet (ce qui fait beaucoup) :


et maintenant mon blabla (tl;dr : tout est bien)

Les Nouveautés :

FindlayForgotten Pleasure : C’est en mars que l’anglaise a sorti son premier album. Avec son style rock agrémenté de sonorités électronique (vous savez ce genre de mélange facilement classé dans la catégorie fourre-tout de « Alternative »), Findlay propose un album efficace qui bouge comme il faut ; et pour l’avoir vu en concert, je peux dire que ça fait aussi bouger. Mais elle ne s’interdit pas des choses plus calmes comme avec le titre Forgotten Pleasures ; bref, c’est du bon.

 

NuaruWavelengths : N’y connaissant rien en sous-genre musicaux, je me contenterais de qualifier la musique de Nuaru de musique électronique. C’est répétitif et atmosphérique, c’est un peu particulier (même si on est loin d’un truc comme ce que peut faire Aphex Twin) mais moi j’aime bien.

 

Therapie TAXITherapie TAXI EP : Premier EP du groupe. On est à fond dans la mouvence « texte en français sur des sujet futiles/instru pop au synthé et guitare » que maitrise très bien des personnes comme Cléa Vincent ou The Pirouettes . Là c’est pas aussi bon mais ça se laisse écouter. Jetez-y au moins une oreille.

 

OnraChinoiserie, Pt.3 : J’avais jamais entendu parler de Onra avant la sortie du troisième opus de Chinoiserie mais j’ai été charmé par le travail de Onra qui est au carrefour entre variété chinoise, electro et hip-hop. C’est particulier mais funky ; c’est validé.

 

KumisoloKabuki Femme Fatale : 4 ans après son EP La femme japonaise, la nippone revient enfin avec album complet. Elle nous offre une pop guillerette et multiculturelle où se croise aussi le français, l’anglais que le japonais. C’est une petite perle de ce printemps, clairement ça tourne en boucle.

 

YelleInterpassion : Pour le moment on a qu’un single, mais ça déboîte, hâte de voir la suite arrivé.

 

Clea VincentTropi-cléa : Cléa Vincent profite du printemps pour sortir un petit EP ensoleillé. C’est dans la veine de son album, c’est pop et rafraichissant. Bref, parfait pour les beaux jours (surtout avec des titres comme Samba ou Destination tropicale).

 

Juliette ArmanetPetite amie : Bon là, gros gros coup de cœur. Depuis son EP l’année dernière, je guettais avec attention la sortie d’un album. C’est chose faites. Et encore mieux que ce que j’espéré. La chanteuse remet au goût du jour la variété française des années 70. C’est poétique, parfois mélancolique. La voix cristalline de la chanteuse est littéralement envoûtante. C’est beau. Je l’aime d’amour (l’album 😏). Après c’est typiquement un truc de bobo-gaucho mais on assume.

 

The Black Angels  – Death Song : checkant un peu au hasard les albums récemment sorties, je suis tombé ça. C’est du rock « Alternatif » selon itunes, psychédélique selon wikipédia, moi je dis juste que ça me rappelle un peu Savages (classé comme groupe post-punk), il y a de la réverbe à fond et que c’est cool.

 

EphemeralsEgg Tooth : Pareil, que le précédent, encore un truc qui aurait sa place dans la section découverte mais vu que l’album à un tout petit mois, ça sera une nouveauté. Sinon musicalement, rien à voir avec ce dont j’ai déjà parlé, là c’est de la pure « soul » avec du piano, du saxo et de la batterie. Vu que j’y connais vraiment rien en soul, je peux seulement vous conseiller d’écouter ¯\_(ツ)_/¯.

 

The Big MoonLove In the 4th Dimension : Premier album du girl band londonien. Musicalement c’est du rock indé avec grosse guitare, batterie et légère réverbe. C’est cool.

 

GorillazHumanz : Ai-je vraiment besoin de présenter ce groupe créé par Damon Albarn et Jamie Hewlett et à l’origine de hits tel que Clint Eastwood ou Feel Good Inc. Le 28 avril est donc sorti leur dernier album et c’est très très fat. L’album est une foire aux featuring, certes on a moins de Albarn mais ça permet une agréable diversité tout au long de l’album. Hallelujah Money et son fond de gospel n’a rien à voir avec Out of Body, beaucoup plus dance et hip hop. Je pense que beaucoup l’ont déjà écouté mais si vous l’avez pas fait, remédiez-y parce que c’est sacrément bon quand même.

 

Las AvesAntistar : Las Aves a décidé de sortir un titre de nul part, et en plus de ça il est cool. De quoi être comblé.

 

Vendredi sur MerLes filles désir : La sortie de ce single a été l’occasion pour moi de découvrir Vendredi sur Mer. C’est de l’electro avec des textes en français plus parlés que chantés, c’est intéressant. Pour le moment ils n’ont sorti que peu de titre mais je vais les garder à l’œil.

 

Polo & PanCaravelle : Le duo de DJ français sort enfin son premier album et c’est l’album parfait pour l’été (et je dis pas ça seulement parce qu’il y a la plage sur la pochette). L’utilisation du xylophone ou de la guitare tel que c’est le cas dans Zoom Zoom me font me sentir comme en vacances sur la rivièra, la perfection. De plus la variété des titres lui permet de nous accompagner toute la soirée, alternant entre chill et truc plus dansant. J’approuve  🍹!

 

PumarosaThe Witch : Encore une nouveauté/Découverte. J’ai le droit de ressortir le joker de « l’aternatif » ? Parce qu’une fois de plus c’est un mélange entre rock et quelque chose de plus atmosphérique obtenu avec l’écho ajouté au chant. Le plus simple c’est que vous vous fassiez une idée.

 

Harry StylesHarry Styles : Oui Harry Styles. Je sais, ancien membre de One Direction, tout ça tout ça… mais je le reconnais sans difficulté, son album solo est putain de cool. J’aime un poil moins (mais je les aime quand même) les titres les plus « lent » de l’album mais dès que ça s’accélère, je kiff vraiment, genre Kiwi, c’est un grand oui. Et qu’on se le dise, l’album détient très clairement les hits de cet été, Carolina en tête (même si en ce moment c’est Sign of the Times qui tourne à la radio, allez comprendre). Pensez ce que vous voulez, chez moi il tourne à fond.

 

Nights with You : Encore un nouveau single de la danoise. Elle nous livre ses titres au compte-gouttes depuis maintenant des mois. C’est bien, mais j’en peu plus d’attendre l’album complet.

 

Les Découvertes :

Monsieur PerinéCaja de musica : découvert au détours d’une interviews vu sur youtube (j’ai surement cliqué pour le nom du groupe ), cet album, et plus largement le groupe est parfait pour les beaux jours ou pour apporter un peu de soleil les jours de mauvais temps. Pour résumé c’est un genre de jazz manouche, joué par un groupe colombien. C’est frais, je peux pas vous dire de quoi parlent les chanson mes cours d’espagnol ayant quitté ma mémoire il y a bien longtemps, mais moi ça me met de bonne humeur (et puis je suis de mauvaise fois parce que 2 chansons de l’album sont en français).

 

François 1erNeptune : Un soir ne sachant quoi faire, j’entrepris de regarder le reportage Cagole Forever sur Canal+. C’était pas inintéressant mais j’ai surtout retenu la musique. Une fois de plus c’est de l’ambiant ou de la house, j’en sais rien, je peux juste dire que c’est un truc atmosphérique et répétitif et que j’aime bien ça. Cet EP est le second du toulousain, j’ai pas encore écouté les autres mais il y pas de raisons que ce soit mauvais.

 

L’ImpératriceOdyssée : Comme l’album précédent, l’EP de L’Impératrice était utiliser comme bande son au reportage précédent. Avec ses inspirations disco et ses sons spatiales, j’ai d’abord cru entendre une piste de l’album Random Access Memory (des Daft Punk, même s’il n’y a pas besoins de préciser) mais c’est en observant avec attention le générique du reportage que j’ai découvert le sextet. Purement instrumental à l’origine, cet EP marque l’arrivé d’une chanteuse ce qui nous . C’est frais et dansant, tous ce que j’aime.

 

Childish Gambino« Awaken, My love » : Bon là c’est pas vraiment une découverte, après tout ça fait déjà un bout de temps qu’on l’entend chanter notre Donald Glover adoré, mais j’étais totalement passé à côté de son dernier album sorti en décembre. L’erreur est réparé et que tous ceux qui ont sont dans mon cas fassent de même parce que l’album est lourd. Sa rythmique assez lancinante et malgré tout très groovy en font l’album parfait pour chiller cet été.

 

ORTIESSextape : En mars dernier je suis allé voir Grave. Même si c’était pas parfait, le film est une petite pépite qui fait du « bien » à voir (ça relève un peu le niveau du cinéma français malmené par Dany Boon et Kev Adams). Mais ça a surtout été l’occasion pour moi de découvrir ORTIES, puisqu’une de leur chanson est présente dans le film. Et là c’est le gros coup de cœur. Les jumelles qui compose le groupe nous offrent un mélange entre electro, rap, synth-pop et j’en passe qui aboutit à un succulent gloubi-boulga musical, un peu trash mais hypnotique (oui, attention si vous avez les oreilles chastes 🙉). J’ai littéralement écouté l’album en boucle … jusqu’à qu’il soit retiré d’Apple Music. Et histoire de définitivement m’achever, c’est là que j’apprends qu’après 3 ans de d’absence, le groupe revient pour annoncer … sa dissolution. Ma peine fut grande mais on a au moins cette album alors chérissons-le.

 

A Giant DogPile : Là, c’est grâce à la série GirlBoss (série sympathique soit dit en passant) que j’ai découvert le groupe. Sorti en décembre dernier, cet album est tous ce que j’aime, du punk un peu énervé qui met de bonne humeur.

 

FaireLa Tamale : J’ai plus aucunes idées de comment je suis tombé dessus mais j’ai kiffé. C’est psychédélique et énervé. Ça a un peu des faux airs de La Femme. Un peu chelou mais très bon.

 

C’est à peu près tout, je me suis abstenu de partager mes écoutes hasardeuse dû aux suggestions Youtube qui n’a de cesse de me ressortir des vieux classiques. Mais n’hésitez pas à revenir jeter un coup d’œil voir les nouveaux titres que j’ajouterais au fil du temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *