BIPUSH

E3 2017 : Final Chapter True 4K Definitive Edition


par Joystikman, le 14 juin 2017

Le bal des conférences ayant pris fin hier soir, il est l’heure de clôturer cette série d’article, qui se résumera à un diptyque. Cette seconde fournée de conférence était donc l’occasion pour le PC (cette entité mystique), Ubisoft, Sony et Nintendo de faire leur annonces.

Côté PC, rien de de fou. Un fois de plus c’était chiant comme la pluie, c’est à se demander pourquoi ils persistent. D’autant plus que la seule annonce exclusive au PC était l’arrivée de Age of Empire 4 Definitive Edition 4K Certified 60 Dols Thx (bon en vrai il y avait 2-3 autres jeux de stratégies mais rien de fou). Pour le reste c’était beaucoup de jeu « indé » qui ont pour la plupart l’air bien cool mais qui seront mieux sur Switch (si tant est qu’ils sortent un jour dessus 🙇, Ooblets, Tunic, je compte sur vous) et des jeux multi dont l’échec est certains tel que Sea of Thieves et Ylands.

Heureusement, une heure après Ubisoft a débarqué avec peut être la meilleur conférence de cette année (exception faite de Devolver 😏). L’éditeur breton a présenté un nombre assez impressionnant de nouveaux jeux, ce qui fait toujours plaisir.  Ils ont débuté direct avec un combo imblocable : Yves Guillemot et Shigeru Miyamoto ensemble sur la même scène. Un fois le battle d’accent anglais improbable passé, ça a été l’occasion de découvrir plus en détails Mario+Rabbids kingdom battle (qui avait déjà fuité dans tous les sens). Et si le concept pouvait sembler casse-gueule, le jeu semble être un bon tactical RPG. Pour le coup c’était une bonne surprise.

The Crew 2 en a aussi dévoilé plus. Le jeu à pour volonté de devenir un jeu de « sport mécanique » et accueil en plus de voiture et des motos, des hors-bord et des avions. En plus de ça, il semble abandonner son scénario nanardesque et soûlant de mafia. Autant vous dire que je suis très hypé, et si je pense pas le prendre à 60€ (faut rester lucide) je le guetterais avec attention lors des soldes. S’en est suivit la présentation de Transference, un « truc » VR avec Elijah « Frodon » Wood, et de Skull & Bones, un jeu de bataille navale au 18ème siècle, qui on tous les deux l’air très sympa dans leur genre (j’omet volontairement le passage sur South Park, ça fait au moins 4ans qu’on le vois, j’en peu plus). S’en est suivi l’annonce de Just Dance 2018, d’un DLC JO pour Steep, d’un South Park sur mobile et de Starlink Battle for Atlas, un mélange entre Skylanders et No Man’s Sky où l’on joue avec un vaisseau modulable en plastique sur sa manette.

Starlink Switch

Ta manette fait 3 kilos mais ton porte monnaie est plus léger

Mais alors qu’on était déjà repus, Ubisoft a clôturé en tout beauté avec la montée sur scène de Michel Ancel et la diffusion d’un trailer CGI de Beyond Good and Evil 2. La foule est en liesse. Le créateur remercie chaleureusement les fans, Y. Guillemot, tout ceux qui travaillent sur ce jeu et loue la créativité du studio, ses mots sonnant comme un avertissement envers Bolloré. Pour ce qui est du jeu, ils est loin de sortir mais on se sait que ce sera une prequel avec l’ambition de réaliser ce qui n’était pas possible lors du premier opus (faudrait que j’y joue un jour d’ailleurs, et que je me rende compte que le gameplay est tout naze 🙈). En tous cas, si c’est à la hauteur du trailer, ça sera une merveille parce qu’il était hilarant et superbement réalisé.

Le temps d’un petite sieste et viens la conférence Sony. Ah la conférence Sony. Plutôt qu’un long paragraphe, je vous laisse écouter ce petit chef d’oeuvre qui résume parfaitement cette dernière.

J’aurais mieux fait de rester coucher parce qu’on s’est bien fait banané. Il n’y a rien eu de bien transcendant, aucun jeu majeur n’a été annoncé. On a juste eu droit à un remake de Shadow of the Colossus et la confirmation de Osef Hunter World. Days Gone se révèle sans surprise être Horizon Zero Down avec un skin « post-apo zombie ». Les fougères magiques rendent le perso invisible aux yeux d’une IA bête à plonger dans le 1er pièges qu’on lui tend. Bref, aussitôt montré, aussitôt oublié. God of War est beau mais en terme de mécanique, ça semble pas chercher plus loin que ce qu’il n’est, à savoir un Beat them Up bourrin. Detroit : Become Human de David Cage force comme pas possible sur le « vos choix ont un impact sur l’histoire ». Mec, ça fait 15 ans que tu nous dit la même chose et ça a jamais marché (et pourtant j’ai bien aimé Heavy Rain, mais fallait pas le faire 2 fois parce que « les choix » deviennent très vite de l’esbroufe). En plus de ça son jeu veux aborder la question de l’humanité chez les androïds, c’est une question intéressante, mais ça va être dur de faire mieux que Nier:Automata qui traite le sujet à la perfection (Twiter se moque déjà). Tout ça pour finir sur un démo molle du cul de Spider-Man. C’était pas dégueu mais les 5min de QTE 🚮.

Finalement ce que je retiens c’est Moss, un jeu d’action-aventure avec une petite souris en VR, la pêche en VR pour FFXV et la sortie sur le PS Store d’une demo pour Marvel VS Capcom Infinite. J’ai donc pu y jouer. En terme de gameplay c’est pas mal, même si des combats de 15 secondes entre 2 cinématiques de 5 min c’est pas le top pour en juger. Par contre la direction artistique et surtout le chara-design est vraiment dé-gueu-lasse. Je sais pas comment ils peuvent laisser ça passer. Et je parle pas de la politique de DLC qui sent bon le purins (la démo se termine quand même sur une pub nous disant de pré-acheter le season-pass pour obtenir 6 nouveau personnages, alors que le jeu n’est même pas encore sortie…).

comparatif Marvel vs Capcom

Déjà pour SFV je me posais des questions, mais là faut vraiment qu’on m’explique le processus créatif chez Capcom…

Enfin Nintendo, force tranquille. Ils sont arrivé avec un Nintendo Spotlight (aucune idée de pourquoi c’était pas un Direct) de 28min montre en main. Niveau annonce c’était efficace : un nouveau Kirby et Yoshi pour l’année prochaine, confirmation que Game Freak bosse bien sur Pokémon pour la Switch (sans surprise, mais faudra pas être pressé), Rocket League qui déboule et qui sera cross-platform, et des images de Xenblade 2 ainsi que du DLC pour Zelda. Mais la surprise qui en a fait crier plus d’un, c’est l’annonce de Metroid Prime 4, alors qu’on pensait que BigN avait oublié cette licence.  Pour finir, on a eu un trailer de Mario Odyssey, dans lequel on découvre que la casquette de Mario lui permettra de prendre possession de tout et n’importe quoi, ce qui démultiplie les possibilité de gameplay, j’ai hâte.Mais 28 min c’est court, heureusement, ce spotlight était suivi d’un maintenant célèbre Nintendo Treehouse toujours présenté par Sam a.k.a la joie de vivre personnifier, cette fois-ci en version cheveux bleus, dans le on a pu en découvrir plus sur Mario et où un 2-3 jeux 3DS ont été dévoilé (dont un Metroid).

Cette édition 2017 des conférences de l’E3 était plutôt pépère. Sans être chiante comme certaines éditions ont pu l’être, ça manquait de grosses annonces ou de présentation de gameplay de jeu fédérateurs, exception faite de Dragon Ball Figther Z qui s’annonce comme une tuerie sans nom (et pourtant je suis pas un fan ultime de DBZ). On se souviendra tout de même longtemps de Devolver qui nous a fait du grand Devolver. Je vais maintenant pourvoir rattraper le sommeil qui me manque et retourner à attendre la sortie de Windjammers et Elite sur PS4 (Je sais qu’Elite c’est surement mieux sur PC, mais à défaut de rien).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *